18- សួស្តីកម្ពុជា/ Bonjour Camboge

7h30: nous voguons à vive allure sur le fleuve rouge endormi et profitons des derniers paysages vietnamiens. Malgré l’excitation de rencontrer un nouveau pays, nous sommes envahis de nostalgie en ressentant nos deux mois passés au pays du dragon se cristalliser en souvenirs. Sur les rives du fleuve aux neuf dragons, des hommes travaillent la terre sous un soleil brûlant, d’autres remontent des filets de … Continuer de lire 18- សួស្តីកម្ពុជា/ Bonjour Camboge

16- Mui Ne et son désert de dunes

Les dunes de sable rouge et blanc se trouvent à 30 minutes en Jeep du centre de Mui Ne, formant un désert strié par le vent. On se croirait vraiment en plein Sahara… …Sauf que nous n’en savons rien du tout, puisque nous sommes restés deux jours complets dans un rayon de deux kilomètres autour de notre dortoir, a Mui Ne. D’abord, parce que pour … Continuer de lire 16- Mui Ne et son désert de dunes

15- Hội An, toute en couleur

L’ ancienne ville de Hội An attire énormément de touristes, et nous comprenons pourquoi au premier coup d’oeil. Les rues sont colorées et fleuries, et le coeur de la ville devient piéton tous les soirs et week-ends, permettant ainsi de flâner librement, sans être constamment rappelés à la réalité par ces incessants coups de klaxons, tueurs de rêves. Nous pédalons le long des canaux qui … Continuer de lire 15- Hội An, toute en couleur

14- Hué- Hoi An : Retour vers le passé

Hué : une arrivée triomphante Il est deux heures du matin, et nous marchons lentement vers notre hôtel, tels deux mules chargés comme des ânes, à moitié endormis. Nous étions attendus pour minuit, mais un bus en retard de deux heures est monnaie courante ici, alors nous supposons que personne ne sera surpris de notre arrivée tardive. Le premier kilomètre mesure un kilomètre, le deuxième … Continuer de lire 14- Hué- Hoi An : Retour vers le passé

13- Phong Nha Ke Bang, la recette du guerrier.

Il est un peu plus de trois heures du matin, le bus nous dépose tout proche du lit que nous avons réservé. Seulement voilà, la gérante de la homestay est vraiment, vraiment désolée mais… nous n’allons pas pouvoir dormir ici. -Oh! Really? Why? -Sorry! There are beds bugs here! – Damned! How do we do ( tiens c’est marrant! Quand j’ écris how do we … Continuer de lire 13- Phong Nha Ke Bang, la recette du guerrier.